Décalé

07 janvier 2006

Les femmes dans la fonction publique

L'ENA est toute contente d'annoncer un taux de 44% de femmes cette année (le double de l'année dernière). Par comparaison, l'ENM (l'Ecole Nationale de la Magistrature) compte cette année encore près de 80% de femmes admises au concour. Comment expliquer une telle différence ? Comment expliquer également que les plus hauts postes dans l'adminsitration et surtout dans la Magistrature soit majoritairement occupés par des hommes. Est-ce uniquement parce qu'à l'époque les hommes étaient plus nombreux que les femmes ? Est-ce parce que les femmes ne sont pas prêtes à sacrifier leur vie familiale (ou que leur mari ne sont pas près à ce qu'elles la sacrifient) ?

Personnellement, je suis très intéressée de voir dans deux ans (quand la promotion 2006 sortira) quel pourcentage de femmes obtiendra le conseil d'Etat ou l'inspection des Finances réputés comme les meilleurs postes de sortie. Il faut en effet savoir que les femmes admises à l'ENA sont souvent majors de leur promotion et qu'à la sortie de l'ENA, il y a un concours qui déterminent le classement de sortie. En fonction de ce classement, chacun choisit son poste en fonction des places que les mieux classés que lui lui laissent.


On se demande aujourd'hui si les femmes ont été favorisées au concours d'entrée à l'ENA mais personne ne se pose la question pour les 20% d'hommes qui sont rentrés à l'ENM. Quelle société patriarcale !

2 Commentaires :

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce billet :

Créer un lien

<< Home