Décalé

09 mars 2006

Voyage au Japon

Je suis partie à Tokyo pendant 5 jours pour raisons professionnelles. Voici en vrac mes impressions :
  • 11 h d'avion, c'est long, surtout quand comme moi elles sont précédées par une heure de TGV.
  • Quand je suis arrivée à ma place dans l'avion, j'ai hallucinée. Je me suis dit, jamais je ne rentrerai dans cet espace aussi étroit. Pourtant, je n'ai pas la taille mannequin, juste 1,68m ! Et ben il a fallu tenir plus de dix heures. Et encore, ce n'était rien, le siège du passager avant était redressé. Je me demande pourquoi les compagnies aériennes n'utilisent pas le même procédé que la SNCF pour construire ses sièges. Dans ce dernier cas, ce n'est pas le dossier qui descent, mais l'assise qui s'avance permettant une inclinaison du siège.
  • Ce qui est assez hallucinant, c'est qu'il y a un programme (télévisé) qui vous propose à un moment de vous détendre depuis votre siège. Ca commence par : le plus important, avant de commencer c'est de bien respirer. Jusque là, rien d'extraordinaire. Sauf que la présentatrice, assise sur une chaise à Anghor ou à Bali, vous demande d'aider avec vos mains à bien inspirer et expirer. Pour cela placez vos mains sur vos côtes. Je vous rappelle que vous êtes sur votre siège entouré de deux personnes et vous arrivez difficilement à mettre vos coudes sur l'accoudoir. L'étape suivante consiste à étirer ses bras en avant. Le seul problème, c'est que vous avez un siège devant non pas à portée de main mais à portée de coude. Je me suis vraiment dit que c'était gonflé de proposer un tel programme.
  • Dans la même accablit que le point précédent, il y a un questionnaire pour avoir vos impressions sur Air France. L'une des questions est Le confort de votre siège est "Très satisfaisant", "Satisfaisant", "Moyennement satisfaisant" et ainsi de suite.
  • Tokyo est une ville où le mètre carré est précieux. Vous avez donc de grand building comme à New-York, mais pas les grandes avenues qui vont avec. Vous avez vraiment l'impression qu'on a essayé de maximiser la densité des habitations. Et les buildings sont vraiment pas très beaux : des pavés de béton. A part sur l'équivalent des Champs-Elysées de Tokyo où se succèdent les magasins tels que Vuitton, Armani, Prada et autres. Là les immeubles sont beaux, les vitrines inhabituelles pour des français et les magasins paraissent presque vides dans ces espaces si grand.
  • Les Japonais sont les rois du services et du processus. Vous avez toujours quatre personnes qui font le travail là où en France vous en auriez eu 1 voire 0. Mais ça fait pas comme dans certains pays en voie de développement où tout le monde dort. Non, là, chacun a sa place et l'efficacité est le maître mot. Et puis, ils savent s'adapter, mais bon, il ne faut quand même que ça ne dépasse pas les cas qui ont été prévues parce que là, ça peut devenir vite la panique.
  • Les Japonais ne laissent rien trans paraître sur leur visage. Difficile dans ces conditions de voir ce qu'ils ressentent. Ce qui signifie aussi que ce sont parfois de vraies cocottes-minutte.
  • Les gadgets, c'est japonais adorent ça. Il existe un magasin "Snoopy town", des "hello Kity" ou des mangas un peu partout. Tous les japonais ou presque ont un GPS dans leur voiture. Les WC sont ultra perfectionnés. Vous avez un bouton pour chauffer le siège, un bouton pour envoyer un jet d'eau et vous rincer les fesses, un bouton pour utiliser les WC comme un bidet. Dans un restaurant, il y avait même une télé avec des images de vagus sur une plage de sable fin, avec le bruit. Est-ce pour vous aider à y aller ?
  • Enfin, le poisson cru et le soba, j'ai vraiment du mal. Seules les coquilles St Jacques passent bien cru.
En résumé, c'est un voyage enrichissant, nous avons beaucoup à apprendre des japonais en particulier sur le service, mais je n'irai pas y faire du tourisme (les 11h de vol sont assez dissuadentes).
Si vous aussi, vous avez été au Japon, n'hésitez pas à me donner vos
impressions.

3 Commentaires :

  • dissuadentes, tu es sure que ça existe ?

    Par Anonymous Paxatagore, à 10 mars, 2006 07:58  

  • dissuasives ces 12 heures de vol ?
    non pas du tout (on peut jouer aux jeux video si pas de grammaire japonaise à réviser ..) dommage que vous ne souhaitiez pas y retourner mais bon je suis un peu de votre avis, mieux vaut ne pas se conduire en "touriste non avertis" là bas quoique les japonais les adorent ... même s'ils font un maximum d'erreurs au niveau des civilités !
    en bref, vous n'avez rien compris au Japon ; eu t il fallu déjà que vous vous soyez intéressé (e) à son histoire ... et à la langue si vous en avez le courage
    gambatte !

    Par Anonymous samourai, à 14 mars, 2006 17:10  

  • Vous y allez peut-être un peu fort avec moi, Samourai !
    Je suis allée au Japon pour des raisons professionnelles. J'y ai découvert (ou peut-être plutôt entraperçu) une culture très différente de la nôtre. Résultat des courses, si on n'y ait pas préparé celle-ci peut apparaître (un peu) hermétique !
    Les vietnamiens m'avait paru beaucoup plus chaleureux, même si les japonais ont un sens inné du service et une immense volonté de bien faire.

    Par Blogger Ms Décalé, à 16 mars, 2006 07:58  

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce billet :

Créer un lien

<< Home